Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Chronique Vésigondine

  • : Le Vésinet
  • : Le Vésinet : chronique vésigondine par Phénix
  • Contact






Rechercher

Hold up Fiscal

La Pravda

17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 22:00

undefinedEntre deux coupes de champagne offertes par le RPV la question fuse : "pourquoi avoir été aussi méchant "? Jonemann, Morel, Varèse, chacun à son tour fut victimisé. Epargnés Bécue et Michel, mais qui a jamais cru qu’ils pouvaient règner ? 

D’une objectivité sarcastique à un parti pris excessif, d’entre ces deux récifs le blog a navigué avant de se donner un cap et de l’exprimer. Reste à savoir : est ce que le blog a influencé ? La réponse est, sans détour, négative ! 

Pour preuve le vote indiscutable pour le Révérend malgré cet « outing » qui nous valut tant de sarcasmes. Phénix, manquant à toute objectivité, dressait le portrait  en un court et unique billet, de celui qu’il appelait de ses vœux au remplacement d’Ubu !  

La suite on la connaît. Ne s’eut-il appelé Phénix, il ne s’en serait pasjardin.jpg relevé. Le blogueur avait tombé le masque, et la plume assassine n’était trempée – ne vous l’avait-on pas toujours dit -  que pour ternir la réputation du Révérend, flétrissure dont les affidés du candidat – en proie au syndrome du jardin des oliviers, diagnostiqué sous le nom de crise de foy - craignaient qu’il ne s’en remette pas. 

undefinedPhénix eut beau commettre quelques philippiques à l’adresse de Mr le Fils lorsqu’il tourna le dos à l’Histoire et au château de st Germain, ne saisissant pas la chance d’être l’unificateur des fronts anti Révérend. Rien n’y fit, le blog était de parti pris ! 

Nous assumâmes la malédiction d’avoir choisi le mauvais camp, l’irrévérence caustique vise par nature les puissants et épargne les miséreux. Le Fils n’était plus que la cible de nos pichenettes, le Révérend concentrait toutes nos piques. Même que nous inventâmes ses 68 printemps et les 72 de son zélé conseiller, son peu d’estime pour notre plume dont il se répandait auprès de ses visiteurs, et le grand écart que, pour son jeune age, il était toujours apte à exécuter entre la droite dure du sieur Myard dont il pourfend les idées, et sa nouvelle recrue du Modem, renégat de chez Morel. Tout n'était que le produit d'une perverse imagination ! 

-vangiles.jpgA l’évidence les électeurs étaient prêts à lui pardonner des pirouettes attestant la jeunesse de ses artères à défaut de la force de ses convictions. C’est même écrit dans les Evangiles. “A qui a beaucoup aimé, il sera beaucoup pardonné“. Et le Révérend en cette fin de campagne a aimé beaucoup, beaucoup de gens… D’où le résultat du scrutin.

 
Repost 0
Published by Phenix - dans Elections 2008
commenter cet article
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 15:16

pierrephi.jpgLe tableau des migrations d’entre deux tours livre quelques leçons cocasses :

L’alchimie VLV UPV n’a pas trouvé sa pierre philosophale, le 1+1 s’est rétréci en  1.3  laissant un millier d’électeurs en quête de berger, auquel se sont ajoutés les 600 voix de Bécue abandonnées sans pasteur.

Le Révérend n’eut plus qu’à ouvrir les bras pour récupérer des ouailles déboussolées par l’illisibilité des homélies électorales. Coluche qui n’aurait sans doute pas pris le risque d’une fusion, prétendait : « il ne faut pas prendre les gens pour des c… , mais il ne faut pas oublier qu’ils le sont ».

Des 1600 voix 1300 ont migré massivement chez le Révérend , 200 chichement vers André Michel et une centaine est resté solitairement (?) sous la couette.

L’analyse plus détaillée bureau par bureau que les “vésinologues“ distinguées poursuivent aupatinoire.jpg café du commerce établit que les adeptes de la patinoire (électeurs de Bécue) se sont reportés chez leur ennemi numéro 1, le Révérend. Ont-ils déjà flairé qu’il était condamné à exécuter le plan B, terminer la patinoire et libérer le plancher ?

Ils feraient mentir Coluche et Varèse à la fois. La revanche de Foy ?

 

 

Repost 0
Published by Phenix - dans Elections 2008
commenter cet article
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 12:07
Pour accéder aux résultats comparés des 2 tours, bureau par bureau

cliquer ici !



Repost 0
Published by Phenix - dans Elections 2008
commenter cet article
16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 16:42

rva_1603c-copie-1.jpg



Inscrits : 12.092

 

1er tour

Nb voix

%

2eme tour

Nb voix

%

Jonemann

1341

19.1

  1892

  27.2

Varèse

2570

36.6

  3868

  55.7

Morel

1528

21.7

 

 

Bécue

603

8.58

 

 

Michel

987

14.0

  1190

  17.1

Total

7029

100

  6950

  100

 

Le programme de Robert Varèse 


Le détail par bureau

  L’équipe de Robert Varèse

 

La liste du RPV                                                           

Le trombinoscope                                                     

 



Repost 0
Published by Phenix - dans Elections 2008
commenter cet article
16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 10:13

cles.jpgLes clés du scrutin : 

Taux de participation : de nouveaux électeurs iront-ils aux urnes ? 

Répartition des voix de JN Bécue : des tiers égaux ? 

La synergie (?)  Jonemann-Morel, combien feront 1 et 1 ? Où partiront les déçus de la fusion ? 

La combinatoire de ces 4 paramètres rend possibles 3 scénarios. 

undefinedEffondrement de l’UPA talonnée par le PS, si tant est que l’inverse ne se produise pas. Les deux listes flirtent avec les 20 %. Désastre pour le « fils » que le saint Esprit aura laissé tomber. Le Révérend est élu avec une majorité absolue. Un règne sans partage. 

undefinedStabilité du RPV qui maintient son score du premier tour sans bénéficier des voix des abstentionnistes revenus aux urnes, le mimétisme Varèse Foy ayant effrayé les indécis. Le fils siège à la place du Père, avec une majorité absolue si miracle. 

Accentuation de la dynamique du premier tour et de l’effet pole position. Mais Jonemann ne perd qu’une minorité de son électorat et fait mieux que résister. Le PS récolte les voix des fous d’Ubu. Il semble que ça ne le dérange pas ( ?). Le Révérend décroche le fauteuil convoité et, comme 3003 voix,  sans franche légitimité. 

undefinedDe ces 3 hypothèses une seule aligne la majorité de gouvernement et l’avis des électeurs, ce que ce blog prèche depuis la nuit des temps. C’est à cœur défendant la meilleure hypothèse pour le Vésinet, mais aussi la nécessité de contre pouvoirs omniprésents et l’assurance d’un blog encore plus impertinent.


Repost 0
Published by Phenix - dans Elections 2008
commenter cet article
15 mars 2008 6 15 /03 /mars /2008 19:14

undefinedDans une lettre envoyée ce jour à ses troupes, dont le blog s’est procuré une copie, Mme Morel harangue ses soldats. "Tous au charbon, il y a le feu ! "

A n’en pas douter l’alliance aura ses martyrs : Isabelle et Didier, ses pelés ses galeux : la bande à Foy …qui ne se gène pas pour se répandre en ville, madame en tête, clamant qu’ils vont voter pour André Michel.
 

undefinedundefinedLes bourges vésigondines vont s’offrir une petite frayeur. Demain soir boulevard Carnot ne va-t-on pas nous la jouer  : les cocos , le retour et La Une du 20h ?


et en prime un pied de nez de Foy !

  A la demande du PS la faucille et le marteau ont été supprimés de ce billet.

Le décalage dans l'image et dans la perception de cet anachronisme pictural ayant échappé aux éminences roses, nous avons de plein gré changer la représentation .

Mr Michel a une piêtre opinion de l'intelligence des électeurs. Nous on ne les prend pas pour des c... et on imagine que si ils viennent sur ce blog c'est qu'ils ont acquis une certaine maturité. Ce qui explique pourquoi Mr Michel se targue de n'y jamais venir.
Repost 0
Published by Phenix - dans Elections 2008
commenter cet article
15 mars 2008 6 15 /03 /mars /2008 18:13
CharlieBis.jpg
Repost 0
Published by Phenix - dans Elections 2008
commenter cet article
15 mars 2008 6 15 /03 /mars /2008 16:40

devots.jpgIl fallait voir les dévots s’incliner devant le Révérend, baisant qui l’anneau, qui la joue, rappelant leurs vieil et indéfectible attachements aux valeurs ancestrales incarnées par Robert le         (censuré sous le nouveau gouvernement). Nous payâmes notre écot et allâmes rendre grâce au prince qui offrit sa généreuse accolade au gueux qui commet ces quelques mots. Nous sommes rentrés dans le rang. La paille humide des cachots enterrés en lieu et place de l’aire de glace fait froid dans le dos de nos 62 ans. Dorénavant nous révérerons le Révérend. Fi de facéties, de mots fâcheux. Nous sollicitons de sa haute bienveillance la miséricorde pour nos péchés ! De ce blog licencieux nous promettons de faire un lieu de prédication. Avec nos modestes talents nous publierons ici ce que le bon peuple appelle de ses vœux : La monographie du Révérend, sous titrée, ou comment j'ai surmonté mes crises de Foy ! 

standre.jpgQue le peuple était heureux à mater son Artaban embrasser d’un regard circulaire le troupeau de ses ouailles. L’atmosphère était à la liesse, à l’allégresse; même qu’un tantinet, tantinet ténor lui fit des avances publiques, à faire rosir le pieu. (Robert bien entendu). Quand au rose, le vrai celui la, qui distribuait ses libelles il récolta le regard courroucé d’un corbeau.jpgfulminant Révérend. Comment ! ce cuistre ne l’avait pas appelé pour se prosterner, le féliciter. Notre ami, portera la croix de saint André pour le reste de la régence, pour crime de lèse –révérence. Nouveau délit que la maréchaussée est sommée d’éradiquer. Quand à Griffol, le corbeau à la plume folle, dénoncée par la rumeur auprès des autorités, son sort est scellé : il sera l'Abélard de la cité, et son Héloïse mise au service de sa majesté. 

Demain les cloches du Vésinet retentiront dès 20 heures. (Certaines volent déjà). Mais nulles libations, nulles ripailles, nulle bombance. Carème et abstinence. Le régime sec du Révérend s’étend à tout le duché. Prière commune à 20 h 30 en compagnie des corps constitués. Il undefinedest de nouvel usage de procéder sur l’autel à un sacrifice pour placer la nouvelle régence sous les meilleurs auspices. Les rumeurs les plus folles nous sont colportées : une oie blanche serait immolée. Quel fumet !

 
Repost 0
Published by Phenix - dans Elections 2008
commenter cet article
15 mars 2008 6 15 /03 /mars /2008 09:26

undefinedQue l’attitude des électeurs venus en découdre à la réunion publique de Jonemann ait déclenché les salves d’applaudissement de la claque du RPV n’étonnera plus personne. Peut-on se grandir en étant insignifiant  devrait méditer les stratèges du futur maire. Ils emboîtent en tout domaine les pas de leurs prédécesseurs : nul ne pourra prétendre ne pas avoir été prévenu. Les voix des avertis ne comptant pas double, l’absence de consigne  de vote aux électeurs de Bécue privant Jonemann d’un report massif, les élections amplifieront le flux varésien dont la seule question reste : quel en sera le marnage ? 

echarlet.jpgAu déminage auquel s’est livré Jonemann devant une assistance aussi dubitative que dense il a manqué le souffle épique qu’il était vital d’insuffler pour renverser le courant de jusant de son électorat en un flot de partisans décidés à glisser le 16 mars le bulletin de l’UPA. Ce retournement improbable si Jonemann a pu le faire naître, il n’a pas su l’amplifier. Ce sera le job d’un successeur tout désigné qu’il peut aussi regretter d’avoir « sous médiatisé ».

La pédagogie est affaire de temps, de transpiration. Le temps électoral ne se contracte pas, il n’a rien de relatif. L’inspiration dont cette alliance est le fruit était la bonne. La caricature qui en est faite par ses opposants prouve que par delà les joutes électorales usuelles les grandes idées les dépassent : on quitte 13 ans de médiocratie, pour entrer dans 6 ans de « petitocratie ».

gazon.jpgSauf intervention du saint Esprit, le Fils ne succédera pas au Père. Le Révérend sera maire. 6 ans au raz du gazon...!

 

Repost 0
Published by Phenix - dans Elections 2008
commenter cet article
15 mars 2008 6 15 /03 /mars /2008 08:42

undefinedLe LVE ne donnera aucune consigne. De vote à ses 603 électeurs qui détiennent l’une des clés de se second tour. Bécue persiste et signe : arrêter le chantier de la patinoire : l’erreur qui coûtera plus cher que le mener à terme !

Il fustige les candidats "capitulards" qui acceptent sans moufeter les diktats de l’État : ce tract, c’est du Bécue, du grand Bécue !

Le tract de fin de campagne.....

 en attendant celle de 2014 !


 

Repost 0
Published by Phenix - dans Elections 2008
commenter cet article