Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Chronique Vésigondine

  • : Le Vésinet
  • : Le Vésinet : chronique vésigondine par Phénix
  • Contact






Rechercher

Hold up Fiscal

La Pravda

/ / /

Monsieur Didier Jonemann,                    

www.levesinet.com a lu attentivement le premier numéro du bulletin édité par l’association UPV 2008 qui soutient votre candidature à la mairie. Vous y affirmez votre volonté de rompre avec les pratiques de la majorité sortante et d’ouvrir le dialogue avec la population, ce dont nous vous donnons acte volontiers. Or le premier journal UPV 2008 interpelle plus qu’il n’informe. Aussi nous vous donnons l’opportunité de répondre, avec les outils modernes de communication dont vous parlez longuement, aux interrogations légitimes des vésigondins. Nous les limiterons à 3 questions essentielles.

  1. Le sigle Union Pour le Vésinet sous lequel vous vous présentez manifeste un désir d’ « union ». Pourquoi dès lors partir en campagne en solitaire ? La performance du Vésinet Exception en 2001 (12.5% des suffrages) a montré que la dispersion des voix sur 2 listes concurrentes conduisait à l’échec. Quelle analyse vous permet de penser que « non bis in idem » ? Est-ce votre travail comme conseiller d’opposition qui vous laisse croire que vous avez amélioré votre notoriété au point de combler votre déficit avec votre challenger du RPV ?
  1. Vous annoncez placer votre magistrature sous le signe de la « transparence ». Ne vous êtes vous jamais questionné sur l’effet pervers de cette méthode de gouvernance ? La transparence dans la gestion des affaires publiques apparaît au citoyen comme l’anti chambre de l’irresponsabilité, un moyen de faire prendre des décisions sans les assumer, un gage d’inefficacité. Le citoyen est mûr et s’il délègue à un édile la responsabilité de prendre des décisions ce n’est pas pour qu’on lui refourgue la « patate chaude » à la moindre occasion. Si votre expérience ne vous a pas conduit à éliminer le mot transparence de votre vocabulaire de futur maire, l’administré ne peut-il questionner votre maturité pour briguer cette fonction ?
  1. Enfin, étant dans la fleur de l’age comme votre photo l’atteste, nul n’ignore l’intensité de votre vie professionnelle. Avez vous l’intention d’être maire à temps partiel ? Rien bien entendu ne s’y oppose, surtout si, par souci de « transparence » vous déléguez à d’autres les responsabilités courantes. Seulement au nom de la clarté que vous placez « avant toute chose » il vous faut d’ores et déjà le préciser à vos futurs administrés. Il ne supporterait pas d’être floué au premier jour de votre mandat. Serez vous un édile à temps partiel ou à plein temps? 

 Inutile à ce stade, vous en conviendrez, d’aborder les aspects de votre projet puisque la logique de votre candidature ne ressort pas clairement de votre profession de foi comme on vient de l’établir. Nul doute que les réponses que vous apporterez aux vésigondins ne détruisent le bien fondé de ces objections. Nous pourrons dès lors vous demander de détailler les objectifs de votre candidature que d’aucuns placent sous le seul signe de la perpétuation du nom, et vos propositions.

Dans l’attente de vous lire, recevez monsieur Jonemann, l’assurance de notre meilleure considération.


Pour  www.levesinet.com

 Phénix                
                                          
courriel adressé le 22 octobre 2007 à  upv2008@yahoo.fr                                            

Partager cette page

Repost 0
Published by