Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Chronique Vésigondine

  • : Le Vésinet
  • : Le Vésinet : chronique vésigondine par Phénix
  • Contact






Rechercher

Hold up Fiscal

La Pravda

/ / /

Monsieur le maire, mes chers collègues.

Je remercie Monsieur le maire d’avoir rappelé qu’un budget pouvait être voté par chapitre, que l’on soit pour ou contre les projets présentés. Je tiens à exposer les raisons de mon vote.

Les subtilités de la procédure M14 permettent d’annexer au budget principal de la Ville, différentes composantes (comme le budget assainissement, et celui du stationnement), et d’inclure les subventions aux associations, qui sont autant d’éléments fondamentaux qu’un élu ne peut réfuter, dès lors qu’ils sont votés individuellement.

Mais, comme par ailleurs, un budget et particulièrement ce budget 2008 intègre d’autres éléments qui font l’objet de projets de délibération susceptibles d’être contestés, on peut se trouver piégé et en désaccord avec le principe même du vote global.

Une question : aujourd’hui Monsieur le Maire, pouvez-vous préciser le montant de l’indemnité qui sera versée au cabinet Chaslin ? Ce détail a une importance pour les finances futures de la Ville. L’existence d’un protocole transactionnel en attente prouve que Le Vésinet peut être entraîné dans une dérive financière très inquiétante, dont les conséquences aujourd’hui ne peuvent même pas être évaluées !.

Ce qui nous est demandé d’approuver ce soir, c’est un budget en trompe l’œil, car dans des réunions électorales des informations ont été diffusées comme quoi le projet de la place du marché n’était pas sous contrôle, et que les coûts sont partis à la dérive. Les retards, les omissions, les augmentations des coûts matières (pour exemple le projet de délibération N° 1170-17 pour les appareils élévateurs (ou ascenseurs)), les procès, les incertitudes sur les décisions de justice rendent impossible la préparation d’un budget sincère et véritable. L’exercice auquel nous sommes invités  à voter est parfaitement irréel.

Devant de telles incertitudes (que nous ne pourrons plus prétendre ignorer), voter ce budget en l’état, c’est admettre un simulacre de démocratie; c’est transmettre à l’équipe municipale qui sera aux affaires après le 16 mars prochain, une grenade dégoupillée que ne méritent pas les Vésigondins.

Donc pour cette dernière séance, je ne joindrai pas ma voix à ceux qui voteront ce budget, je vote CONTRE.

 

Nadine LANG

Partager cette page

Repost 0
Published by